Trouver l’inspiration

Comment trouver l’inspiration?

Ce blog a suscité de nombreuses exclamations (et interrogations):

  • « mais Aurélien comment fais-tu pour écrire des poésies »,
  • « j’ai toujours été fasciné par ceux qui écrivent des poésies, moi ça ne me vient pas »,
  • « bon celle là tu ne pourras pas la publier, t’es un grand malade ».

Excitant?

Après vous avoir ouvert mon âme, je vous invite désormais à pénétrer mon cerveau. Jeunes explorateurs, attachez vos ceintures !

Répondre présent quand l’inspiration survient

Hélas, c’est souvent la nuit que l’inspiration vient. Ne me demandez-pas pourquoi au lieu de dormir mon cerveau s’invente un monde imaginaire que certains appellent rêves. Tristement, il faut sortir de sa nuit et noter, noter, noter. Mais ça, vous n’en doutiez pas, n’est-ce pas ?

Conclusion : non, la poésie n’attend pas.

La poésie « forcée » ou construite

Souvent j’aime me donner des défis d’écriture par exemple de n’utiliser que des mots comportant une syllabe donnée (à l’exemple d’une poésie nommée « Vertige » qui comprend un maximum de mots avec « tige » ou « vert »).  Oui, parfois j’ai des idées un peu folles, mais le simple plaisir de jouer avec les mots m’enchante.

Conclusion : l’art pour l’art, n’est pas forcément la meilleure porte d’entrée.

La poésie très forcée

Ah quand cette diablesse d’inspiration nous fait défaut ! Et parfois il ne manque que quelques vers pour conclure une poésie…

2 solutions :

  • Attendre que l’inspiration revienne ; oui, sans plaisanter.
  • Forcer ; qui donne souvent des mauvais résultats.

Peu concluant tout ça…

Trouver l’inspiration

Enfin un paragraphe utile dans cet article me direz-vous. Le meilleur moyen de trouver l’inspiration c’est de vivre des situations qui la stimulent. En absence de cela, il faut s’immerger dans des situations. Il faut leurrer son cerveau, ou bien avoir une empathie démesurée.

S’immerger dans une situation stimulant l’inspiration

Cela peut se faire par différents moyens. Utiliser l’art. Les films, la musique, ce que vous voulez. Ce qui marche pour moi c’est la musique, d’où le partage de chansons poétiques très inspirantes à mon sens.

Conclusion : Vivez, ressentez. L’émotion est à la base de l’inspiration.

 

A vos plumes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *