Patience

« La patience n’est pas simplement la capacité d’attendre – c’est la manière de se comporter lorsque nous attendons ». Joyce Meyer

Ô temps, je te dédis ces journées inutiles,
Autant que je te dédis ces froides nuits futiles !
Je n’ai que faire de ces si faux moments,
Mon cœur est à la dérive dans ce tourment…


Ô temps, je suis las de cet ignoble supplice,
De Tantale, l’on me ravi mille délices !
Tant mon esprit épris est pris ailleurs d’ailleurs,
De ce que mon âme désire avec ardeur…


Ô combien tenté, j’erre et j’attends à terre,
Engourdi, le regard projeté dans les airs,
A l’orée de ces clairières ténébreuses,
Vers cette lointaine lisière lumineuse…


La hâte est un sentiment obsessif qui châtre,
Pour recoller mon cœur éparpillé en quatre :
Folie invasive, furie impulsive,
Persuasive volonté non élusive…


La potence pour abréger mes souffrances,
La potence pour clore cette maudite phase,
Le point pour conclure cette maudite phrase.
La patience pour endurer cette latence,
Par magie transformer cette stase en extase…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *